image

Utilisateurs du TCFH

Le TCH est utilisé principalement par des astronomes canadiens et français, ainsi que par des astronomes associés avec l'Université d'Hawaii.

Les astronomes canadiens appartiennent à CASCA, la Société canadienne d'astronomie. Sur le site web de CASCA, on peut trouver la liste des sites d'astronomie au Canada, en particulier les Départements de Physique/Astronomie et les Observatoires.

En France, la Société Française d'Astronomie et d'Astrophysique (SF2A) est l'association rassemblant les professionels de l'astronomie. Son site web donne la liste des observatoires et instituts de recherche qui participent à la recherche en astronomie.

Le personnel de l'Institute for Astronomy à l'Université d'Hawaii conduit des recherches dans des domaines variés, et est aussi impliqué dans l'enseignement de l'astronomie et dans le développement, le management et les opérations d'observatoires sur le Halakeala et le Mauna Kea.

En plus de ces utilisateurs institutionnels, le TCFH est aussi ouvert aux astronomes taiwanais, grâce à une collaboration sur le développement instrumental avec l'Academia Sinica Institute of Astronomy and Astrophysics, et aux astronomes brésiliens grâce à un accord avec le Laboratório Nacional de Astrofísica.

A travers son appartenance à la France, le TCFH est aussi ouvert pour quelques nuits par an aux astronomes européens avec l'OPTICON Trans-national Access Programme.